Voiture

Qu’est-ce qu’un bris de glace ?

L’automobile est exposée quotidiennement à divers risques, dont les bris de glace. Ce phénomène, aussi courant qu’il puisse paraître, engendre de nombreuses interrogations chez les automobilistes, notamment en ce qui concerne sa définition, sa prise en charge par les assurances, ou encore les démarches à suivre en cas d’incident. Cet article vise à répondre à ces questions.

Est-ce qu’un bris de glace est considéré comme un sinistre ?

Un bris de glace se caractérise par une fissure ou une cassure sur l’une des vitres d’un véhicule, qu’il s’agisse du pare-brise, de la lunette arrière, des vitres latérales, ou encore du toit ouvrant. Dans la majorité des cas, cela est dû à un choc avec un objet, tel qu’un caillou projeté par un autre véhicule ou une collision avec un obstacle.

Dans le jargon des assurances, le bris de glace est bien considéré comme un sinistre. Toutefois, sa nature et sa prise en charge diffèrent de celles des autres types de sinistres, tels que les accidents de la route ou les vols. Ainsi, un bris de glace n’entraîne généralement pas de malus sur le contrat d’assurance de l’assuré.

En savoir plus : Est-ce qu’un bris de glace est considéré comme un sinistre ?

Comment faire en cas de bris de glace?

  1. Sécurisez votre véhicule: Avant toute chose, si le bris survient lors de la conduite, il est impératif de mettre votre véhicule en sécurité sur le bas-côté, d’allumer vos feux de détresse et d’évaluer l’ampleur des dégâts.
  2. Prenez des photos: Documentez le bris en prenant des photos sous différents angles. Ces images pourraient être utiles pour votre déclaration d’assurance.
  3. Contactez votre assureur: Avant d’entamer toute réparation, informez votre compagnie d’assurance du bris. Selon les conditions de votre contrat, une procédure spécifique pourrait être requise.
  4. Consultez un professionnel: Rendez-vous chez un spécialiste de la réparation de vitrage automobile pour obtenir un diagnostic. Selon la taille et la position de la fissure, une simple réparation pourrait suffire. Dans d’autres cas, un remplacement complet de la vitre sera nécessaire.

En savoir plus : Comment faire en cas de bris de glace ?

La réparation d’un pare-brise est-elle prise en charge par mon assurance ?

La prise en charge de la réparation ou du remplacement d’un pare-brise dépend de votre contrat d’assurance et des garanties souscrites. Voici les points clés à considérer :

  1. Garantie Bris de Glace: Pour bénéficier d’une prise en charge, il est essentiel d’avoir souscrit à la garantie bris de glace. Si tel est le cas, votre assurance couvrira tout ou partie des frais.
  2. Franchise: Certains contrats d’assurance prévoient une franchise en cas de bris de glace. C’est une somme fixe restant à la charge de l’assuré. Selon les contrats, cette franchise peut varier.
  3. Réparation ou remplacement: La plupart des assurances encouragent la réparation du pare-brise lorsque cela est possible, car c’est une solution moins coûteuse que son remplacement complet. Dans ce cas, la prise en charge est souvent à 100 % et la franchise peut même être annulée.
  4. Atelier agréé: Votre assurance peut disposer d’un réseau d’ateliers agréés. Faire appel à ces professionnels pourrait vous garantir une prise en charge optimale.

Il est donc conseillé de consulter attentivement son contrat d’assurance et de se rapprocher de son assureur pour connaître les modalités précises de prise en charge en cas de bris de glace.

En savoir plus : La réparation d’un pare-brise est-elle prise en charge par mon assurance ?

Ces articles pourront également vous intéresser :

Que faire si mon pare-brise est brisé ?
Comment faire pour changer mon pare-brise ?
Quel est le prix d’un pare-brise ?